Je sais pas par quoi commencer.

Je crois que le mal est en nous en fait. Le politique, l’instrumentalisation, la religion, l’économie, le capitalisme, la colère, le chômage, la précarité, les conflits mondiaux, la course au pognon… rien de tout ça ne peut vraiment faire changer notre volonté première d’êtres des cons finis à la pisse. Nous sommes les leaders d’une race qui abandonne la raison de ses combats, la lutte de ses acquis, la bataille de ses droits.

Bien évidemment c’est pas encore la majorité qui se laisse masser la croupe par l’intelligentsia frontiste, mais quand on regarde la carte de France ce soir on aperçoit surtout le vote censure par une politique suicidaire. Les gens sont cons, qu’est-ce que j’y peut moi? Une chose est sûre, presque 1/3 des votants qui font peur à vomir et 50% de non votants expriment très clairement le ras le bol du foutage de gueule. Si ça c’est pas un message subliminal c’est qu’ils sont tous vraiment très con là-haut… ou que la merde vient d’eux.

Je sais même plus où aller en vacance. Même l’étranger ça questionne. Mais bon, ça c’est du à chaud sur l’instant, car les problèmes de fond ne sont pas dans le vote mais dans le pourquoi du vote. C’est là que ça se complique. Je ferais pas de la géopolitique, de l’économie de marché, du capital de guerre et de la crise humaine planétaire, je maîtrise pas, mais tout est lié. Nous on se prononce pour notre paroisse alors que le problème est un conflit mondial, un enjeu politico-économico-européanisaco-dollarien. La COP21 c’était juste une façade de porno soft pour mâle en boule recyclable.

On se frise régulièrement les poils du fion à la nouvelle année. Les bonnes résolutions sont devenues des devoirs de mémoire pour jeune vierge de 50 ans. Nos motivations adultères sont stoppées illico par les augmentations inefficaces de tout une panoplie d’assurances, qui couvrent mieux nos découverts que le Sida de nos bites. Mais les salaires sont gelés, et réquisitionnent nos Agios pour bouffer. Et ça fait longtemps que la politique entretien cette atmosphères irascible. C’est étrangement à ce moment que des trucs louches montent en sauce et viennent pourrir la vision déjà étriqué des gens qui ne veulent plus réfléchir. On est loin de la crise de 29, mais c’est comme ça que c’est arrivé.

Le changement c’est une volonté de faire autrement, mais c’est pas hier, c’est pas demain, c’est pas maintenant, c’est un peu au jour le jour ces derniers temps. Nos libertés on s’en vante, on les claironnes, on les dit « d’expression », on se veut laïque et tout le bordel, mais la vérité c’est que  chaque année tout augmente sans raison la diminution de nos libertés inexistantes.

Ne faites pas l’autruche ou la brebis qui vote le loup pour faire peur au berger, vous fabriquez votre camp de la mort. FUCK AU FN!

©Le Docteur se sent coincé par le nombre même si c’est une blonde…

12190945_10206997037551911_2106975687048572401_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s