Je suis sincèrement désolé pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir des rendez-vous médicaux, si vous allez bien c’est que vous le méritez, tant pis pour vous.

Tout a commencé quand j’étais môme, bien gentiment, en passant de la crème à mes parents, on m’a apposé la marque de Sauron sur le bras gauche pour pouvoir continuer l’école. On m’a ensuite expliqué que c’était un vaccin… le mal était en moi, il était déjà trop tard, la médecine et l’éducation nationale avaient pris possession de mon avenir.

Plus tard, après avoir traîné par accident dans une communauté Mormonde de l’ouest du sud de Nieul qui vivaient en Tipi, je me suis mis à revendre du LSD à des chiropracteurs félins qui dirigeaient une secte au niveau du pas de la mule, au rocher des fées. Les feux de camps c’était autre chose que le prosélytisme des scouts à guitare du quartier de la Briance Ligoure. Mais ce fût de courte durée, les communautés ça a ça de bien que finalement ça ne sert qu’à s’engueuler, et tu finis souvent à poil plein d’argile devant un étang pour te rincer, avec le proprio et son fusil comme admirateur singulier.

Donc j’ai laissé tomber les études et les vaccins, jusqu’au jour où j’ai appris que pour n’être rien il fallait traîner dans les gares avec ses papiers pour le prouver. A l’époque on ne le savait pas qu’on était rien, mais j’étais visionnaire, j’avais déjà vu Emmanuelle sur son grand fauteuil en osier, et je me disais que Pierre Bachelet avec peut-être été scout dans une autre vie. Alors je me suis remué le cul, et j’ai finalement trouvé de quoi gagner moyennement ma croûte de Français rien que moyen. Mais j’ai fait une erreur, je me suis lancé dans un métier de merde qui aide les autres, un truc dans le médico-social, et Sauron est revenu avec ses fioles et ses seringues pour me rappeler à l’ordre.

 

Ce qu’il faut savoir, c’est que quand on aide les autres on prend tout le mal. Moi c’est dans le dos principalement. J’ai eu beau regarder tous les épisodes d’Urgence et de Grey’s Anatomy, j’ai quand même fini par admettre que les cylindres où on te fout dedans pour voir ce qui dysfonctionne, c’est moins glamour.

Tenez, rien qu’aujourd’hui, je suis monté dans la machine à rouleau de printemps, et ben ces cons là ils m’ont dit : discopathies dégénératives. Alors qu’en fin de compte, avec le casque sur les oreilles, on aurait dit un mix d’intros du Peuple de l’Herbe, autrement dit de l’électro… déjà on te ment, c’était une électropathie. On oublie régulièrement de dire que l’imagerie à résonance magnétique ce sont des rayons X, ça ne se déclare pas, il est donc toujours plus agréable d’avoir une hernie discale qu’une hernie fiscale.

C’était ma deuxième en 3 ans. Non, n’ayez crainte, pour tous ceux qui pensent que j’y ai pris goût, je ne me suis pas radicalisé, je me suis radiscalisé. On m’a dit que ça pouvait être un terroriste avec une hernie, si c’était vrai il serait déjà mort explosé par de la compote de dos. Et puis ils sont vicieux les radiologues. Ils te disent de poser les trucs métalliques, mais les bagues ça passe. Résultat, sans aucun branchement tu te retrouves à gigoter des doigts comme un vibromasseur à sec. C’est très désagréable quand t’es pas préparé, surtout parce qu’objectivement, à sec, tu préfères donner que recevoir.

Mais le complot le plus remarquable que j’ai pu décrypter chez les radiologues est encore bien plus inquiétant. Regardez, j’ai tout dénoncé en dessous :

 

Il faut partir du bloc de lettre: FN/MR

 

Sans titre46

 

Vous ne pourrez plus y aller sans savoir.

Soit ils sont à la solde des partis fascistes sans le savoir et dénoncent vraiment des problèmes de suppressions de budget, soit ils nous avertissent avec un langage subliminal des véritables dangers de tous les jours, ceux quand on va faire son citoyen mitoyen de rien. Enfin presque puisqu’on nous demande quand même de se prononcer sur qui va nous faire mourir plus vite.

 

Bref, j’ai le dos pourri d’une quarante-troizaine trop exploitée.

Ça arrive hein !

 

Amen, Touti Quanti et Tralala…

 

©Le Docteur cherche son Futurama au fond de sa jeunesse…

19621085_1494104027295048_6373326720173315169_o

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s