La marque de fabrique du Doc c’est quoi ?

Je n’en sais foutre rien. On m’a parlé de condescendance. J’avoue que je suis le con d’une descendance, ou la descendance d’un con. Tout est possible.

Je mène une chatte de vie, c’est comme une chienne de vie mais sans consigne de vote.

Je n’ai pas de véritable tabou en terme de thème, mais disons que je me laisse aller à des trucs qui me permettent, justement, de me laisser aller. Donc, en fait, j’en ai un peu. Pas par désir de ne pas déblatérer sur un sujet polémique, mais plus par manque de capacité à pouvoir véritablement parler de tout et n’importe quoi.

Mais je m’en branle de plein de choses, et c’est justement parce que je m’en tape que ça m’intéresse d’en parler. Plus je me désintéresse socialement, plus ça m’intéresse de creuser socialement ce qui n’intéresse personne.

Ni de droite ni de gauche
Ni slip ni caleçon
Ni oui ni non
Comme un con qui se cherche à poil en causant avec des termes équivoques.

Mais même dans ce qui ne m’intéresse pas beaucoup y’a des tas de trucs qui m’agacent vachement. Je me suis donné la mission de m’agacer pour tout le monde, du coup je dois m’intéresser aux trucs qui me font chier aussi.

 

La provocation ?

Un peu

Beaucoup

Passionnément

A la connerie !

Si j’avais un combat ce serait celui contre la naïveté, ou l’obsolescence du positivisme attardé. Tous ces gens qui veulent rester positif et croire en l’homme… j’aime beaucoup Nicolas Hulot, mais je préfère Paul Watson. Evidemment que c’est important l’écologie, la terre et le civisme responsable. Mais les lobbys qui dirigent les états s’en tapent comme de leur premier million. Ce qu’il faut d’abord changer ce n’est pas la mentalité des habitants du monde, c’est celle des politiques corrompus aux affaires. Normalement, les moutons feront ce qu’on leur dira quoi qu’il arrive.

C’est vrai, je ne suis pas là depuis des milliers d’années. Et même si quelques personnalités se sont démarquées pour encenser l’amour, le partage et le don de soi, il faut avouer que la majorité du reste à toujours préféré voir frire des chevelus sur des croix en vénérant les systèmes imposés.

On ne pourra plus jamais s’étonner de ce que les autres ont fait aux hommes quand ceux-là même n’ont plus eux d’infos sur ce que les autres sont devenus… peut-être des hommes !

 

Le Doc n’est rien d’important qui soit véritablement assez flagrant pour le rester. En gros, c’est le centre d’obésité qui se fout de la charité des kilos en trop. Faut vivre avec son poids, même en dehors de son temps. Suivez la boulangerie.

Il faut laisser le Doc au Doc. C’est comme le temps au temps mais avec une expression qui à de la gueule. Critiquer des cons ferait de nous des cons? Comme dit l’adage: un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. J’ajouterais « dans le cul » pour le fun. Si vous n’avez rien à foutre les 600 prochains mois soutenez la cause du futur: « plus ça dure plus c’est du dur qui sent le mur ». Et d’ailleurs, je ne sais pas ce que vous foutez pendant que je réfléchis, mais je vois bien que vous pensez à autre chose. S’il vous plait, arrêtez d’arrêter. Ça fait du mal à ceux qui essayent.

Vous voyez, le plus simple reste encore d’être compliqué, plus c’est gros plus ça passe. Je pourrais « aphorismer » encore longtemps comme ça, mais je n’ai pas toute la journée à dormir debout.

Au final, peu importe ce que le Doc est, il évolue comme bon lui fait divers. Sarcastique, ironique, érotique, mélancolique, colérique, pragmatique, philosophe alcoolique de comptoir idyllique, il s’accroche à la peau comme une tique.

De toute façon, personne n’a raison, personne n’a tort. Toute cette mascarade est un show tellurique qui tente de se défenestrer depuis le rez-de-chaussée. Il nous faudra bien du courage pour venir à bout de nos peurs, largement instrumentalisées par des compétences narcissiques réformatrices du monde qui aurait dû rester beau.

Je nous souhaite le mieux,

Le mieux pour le mieux,

Le mien pour le vôtre,

Le vôtre pour le mien.

Amen, Touti Quanti et Tralala comme qui dirait…

 

©Le Docteur balance sa carcasse le pagne à l’air…

18199123_909134072562604_5178812482668272245_n

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s